Jean-Yves Le Naour

Guerre 1914-1918 - Histoire du XXe siècle

1922 – 1929 : les années folles ?

Perrin, 2021, Février 2022 (version Epub déjà disponible)
Les années folles? Des années tristes.
Les années vingt, des années folles ? La postérité évoque des parties dansantes endiablées, le son élégant du jazz et la fièvre de music-hall. En réalité, rien n'est plus faux. A l'inverse d'une expression qui ne s'est formée qu'a posteriori, une fois projetée l'ombre de la crise de 1929, cette décennie ne renferme pas une fête perpétuelle mais plutôt des années désolantes et désolées. Celles d'une nation éprouvée par la guerre qui voudrait tourner la page, mais qui souffre de trop se souvenir et s'inquiète de son avenir comme de sa sécurité. Saignée démographiquement, en partie ruinée, endettée jusqu'au cou auprès des Américains, traumatisée par l'inflation, Paris se découvre isolée diplomatiquement par les nouveaux jeux d'alliances européens.
Dès lors, la France n'a que deux alternatives : s'imposer face à une Allemagne protégée par l'Angleterre et cherchant à échapper à ses dettes, ou bien rengainer ses revendications et parier sur un ordre collectif incertain. Mais en choisissant la conciliation, ne risque-t-elle pas de perdre à la fois les remboursements attendus et sa propre sécurité ? Une douloureuse ambiguïté plane donc sur les années vingt. Après avoir gagné la guerre, les Français vont-ils perdre la paix ?

Les compagnons de la libération : Hubert Germain

Mounier et Franchet / Jean-Yves Le Naour, Bamboo (Grand Angle), janvier 2022
Une flamme brûle en lui celle de la Résistance.
Voici l’histoire du dernier des derniers. L’histoire d’un jeune homme qui refuse le déshonneur et qui ne veut pas se résigner. Un homme révolté par la trahison des pères qui se sont soumis en si peu de temps. Un homme qui aime tant son pays qu’il est prêt à lui sacrifier sa vie sans rien attendre en retour. Il a été de tous les combats de la France libre, de la Syrie à l’Allemagne, en passant par Bir-Hakeim, Monte Cassino et le débarquement de Provence. Hubert Germain était le dernier Compagnon de la Libération.

Actualités

Le 18 novembre 2021, représentation de Poilu show au lycée Vauban, Luxembourg, à 18h30.


Le 11 novembre 2021, sur France 2, cérémonie du transfert des cendres d’Hubert Germain au Mont Valérien.


 

La Commune, portrait d’une révolution, sélectionnée au festival international du film d’histoire de Pessac, 15 novembre 2021.


 

Conférence : Le soldat inconnu, un symbole national mondialisé, 6 novembre, Mémorial de Verdun.


 

Montaigne et le tombeau mystérieux, film documentaire de Pauline Coste, co-écrit avec Jean-Yves Le Naour et Laurent Védrine, France 3 Nouvelle Aquitaine, 1er novembre 2021 à 23h30.

.


Conférence sur les compagnons de la Libération, Festival de BD de Mâcon, 29 octobre 2021, amphithéâtre H. Guillemin, 18-19 heures.


Abbaye de Saint-Savin (Vienne), le 15 octobre, à 18h45, conférence sur la BD et l’histoire.


Conférence « Quand la guerre rend fou. Le cimetière de Cadillac en perspective », au cinéma Lux de Cadillac, le 14 octobre à 19 heures.

 

 

 

 

 


Conférence dessinée avec Marko sur « La gauche, quelle histoire! » Rendez-vous de l’histoire de Blois, Château royal, salle des conférences, dimanche 10 octobre, 16 heures.

1871, la Commune. Portraits d’une révolution.

France 5, 2 mai 2021, 22h40 .


En mars 1871, lorsque la Commune de Paris est proclamée, les photographes sortent de leurs ateliers et descendent dans la rue pour immortaliser l’histoire en marche. Ils livrent ainsi plusieurs centaines de clichés qui forment le premier photoreportage de l’histoire. Un témoignage qui n’est pas neutre, car l’image exalte ou dénonce, grandit les insurgés ou les rabaissent, défend la révolution ou soutient la répression. Pour la première fois, voici le récit photographique de la Commune, le portrait subjectif d’une révolution.
Dans la presse

« Ce documentaire passionnant invite à une lecture critique des images, en même temps qu’il soulève la question fondamentale de leur exploitation à des fins répressives. »

Stéphanie Gatignol, Historia, mai 2021

Cet excellent documentaire poursuit un objectif double : raconter à la fois l’histoire de la Commune et celle, très politique, des images qui l’ont façonnée dans l’imaginaire ultérieur… Une réflexion passionnante sur le pouvoir de « l’objectif naturellement subjectif » des appareils photographiques.

Pierre Ancery, Télérama, 28 avril 2021.

Charles de Gaulle

L’intégrale. Volume 1-4, 160 p., 28 avril 2021.

Cette édition regroupe ces 4 tomes :

  • Charles de Gaulle, tome 1 : 1916-1921, le prisonnier
  • Charles de Gaulle, tome 2 : 1939-1940. L’homme qui a dit non !
  • Charles de Gaulle, tome 3 : L’heure de vérité
  • Charles de Gaulle, tome 4 : 1958-1968. Joli mois de mai

A bâbord toute! Histoire de la gauche en BD

Dunod, 128 p., 21 avril 2021.
La gauche, qu’est-ce que c’est ? L’égalité ? La révolution ? La régulation de l’économie ? La justice sociale ? De perpétuelles tentatives d’unions qui finissent mal en général ? La gauche est avant tout diversité. Fille des Lumières et construction historique apparue sous la Révolution française, elle n’a cessé, depuis 200 ans, de se transformer et de s’enrichir.
Entre philosophie, débats idéologiques et applications pratiques, voici le récit dessiné de l’histoire de la gauche de pour comprendre le passé et éclairer le présent.
Avec un humour parfois féroce mais sans méchanceté, cette bande dessinée explore toutes les facettes de cette famille politique, du Christ à Mélenchon en passant par Robespierre, Marx et Jaurès. Ou comment apprendre et rire en même temps !

Dans la presse

Un tour de force, vous dis-je ! Car l’idée de raconter l’histoire de la gauche en bande dessinée n’est pas banale. Et ne manque pas d’ambition…

Le récit est suffisamment exhaustif pour intégrer les considérations philosophiques et théoriques au récit historique proprement dit. La précision du scénario de Jean-Yves Le Naour est ainsi magistrale.

Stéphane Bugat, Le Progrès, Vosges-Martin, JSL, Le Bien public, 24 avril 2021

Qu’est ce que la gauche ? Comment est apparue cette distinction « géographique » en politique ? Qui sont ses grands acteurs à travers les siècles ? C’est à tout cela et bien plus encore que A bâbord, toute ! répond.

Laëtitia Lassale, Ribambulle.com, 22 avril 2021.

Synthétique et pédagogique, cet album s’avère aussi très agréable à lire, par la fluidité des textes et l’ajout des petits dessins, caricaturaux mais expressifs à souhait de Marko

Daniel Muraz, Courrier Picard, 21 avril 2021.

On en apprend à chaque page, avec humour mais sérieux…Se plonger dans À bâbord, toute ! c’est éplucher feuille à feuille un artichaut joufflu, géant, plein de surprises, de découvertes, de vérités.On ne lit pas cette somme d’une traite. C’est dodu, argumenté, riche en calories mais nourrissant. Il faut savourer ce travail d’historien de Le Naour et d’illustrateur de Marko.

Jean-Laurent Truc, Ligne claire, 21 avril 2021.

 La gauche c’est quoi ? Vaste question à laquelle tente de répondre un ouvrage stimulant… Entretien avec l’auteur.

Erwan Chartier, Pen-bazh, 27 avril 2021.

De Jésus à Hollande, en passant par Robespierre, Fourier, Jaurès et bien d’autres, Le Naour livre une histoire de la gauche drôle et décalée. »

Frédéric Bounous, PLanète BD, 21 avril 2021.

Les compagnons de la Libération. Phillipe Kieffer

Frédéric Blier / Jean-Yves Le Naour, Bamboo Grand Angle, 31 mars 2021, 56 p.
Sans passion pour l’armée, il sera pourtant le père des commandos français. Ce dandy des Antilles n’a même pas fait son service militaire, dispensé comme Français de l’étranger. Pourtant, le jour de la déclaration des hostilités, en septembre 1939, il s’engage comme matelot. Refusant la défaite de juin 1940, il répond à l’appel du Général de Gaulle et s’engage dans les Forces françaises libres. Impressionné par les méthodes des commandos britanniques, il intègre les prestigieux bérets verts et constitue en 1942, avec une vingtaine de volontaires, ce qui deviendra les “Commandos Kieffer”. Son but : participer au grand débarquement qui doit libérer la France…

Dans la presse

56 pages de fureur et de grandeur.

Historia, mai 2021.

Le scénariste réussit sa montée dramatique en clôturant ses écrits par un événement destructeur et un paragraphe du meilleur effet !

Y. Machado, BDgest.com

Ils étaient 177 au commando Kieffer et après-guerre d’une grande discrétion. Ils ont été comme tous les Français libres, l’honneur de la France. L’album de Le Naour-Blier leur rend un hommage sincère et plus que mérité afin de ne pas les oublier. »

Jean-Laurent Truc, Ligne claire, 6 avril 2021.

Cette BD s’attache à retranscrire tous ces morceaux d’histoires qui ont fait la grande histoire.

Raphaël Fresnais, Ouest-France, 5 avril 2021.

Voilà donc un album millimétré comme une opération militaire, qui saura plaire à tous les amateurs d’histoire.

Legoffe, Scenario.com, 6 avril 2021.

La tragique histoire de la Grande Guerre

Géo Histoire, 11 mars 2021, 217 p.
Jean-Yves Le Naour, l'un des plus grands spécialistes français de la Première Guerre mondiale, fait revivre au lecteur les étapes clés du conflit de 1914-1918 dans un texte passionnant et enlevé. Ce récit poignant donne des repères chronologiques précis permettant de mieux comprendre le déroulement des opérations et les grandes étapes de cette sombre période. Riche en anecdotes, il plonge le lecteur dans le quotidien de ceux qui l'ont vécue : les poilus qui ont connu l'enfer dans les tranchées, les civils réquisitionnés dans les usines, les femmes qui ont contribué à l'effort de guerre et pour qui ce conflit a marqué le début de leur émancipation…
« Older posts

© 2022 Jean-Yves Le Naour

Theme by Anders NorenUp ↑